L’aventure #EtSi2017 par Danielle Lemaire

Notre classe s’est engagée tout au long de cette année scolaire dans une démarche citoyenne. À la découverte de l’histoire locale puis nationale mais aussi du fonctionnement des institutions. Ma volonté est d’impulser chez les élèves un « devoir de solidarité » qu’ils peuvent développer entre pairs mais avec l’objectif de les ouvrir au monde extérieur.
L’école ne peut pas être un espace clos où les tensions n’existent pas, en tant que lieu de vie elle est forcément le reflet des maux de la société. Il revient donc aux enseignants d’instruire les enfants dans des valeurs humanistes.
Une année scolaire est une aventure en elle-même et l’aventure c’est l’ouverture aux autres.
Rencontrer des associations comme La Rue Tourne permet de réaliser les difficultés auxquelles sont confrontées de nombreuses personnes près de nous mais aussi de comprendre qu’il n’y a rien d’irréversible à ces situations, qu’un peu d’entre-aide, juste une main tendue, un sourire, peut réconforter sans grand discours ni ambition démonstratrice.
On dit qu’un battement d’aile de papillon peut provoquer une tornade, on peut donc penser que le moindre geste compte quand il s’agit de faire preuve de solidarité.
Après des actions collectives de la classe en faveur de La Rue Tourne, d’UNICEF, des pièces jaunes ; des débats argumentés sur différents domaines, il était logique de s’inscrire dans la démarche de l’association La Rue Tourne qui était de faire des propositions au moment des élections présidentielles. Le challenge a été accueilli positivement par les enfants mais ils étaient libres de contribuer ou non à cette action.
Tous ceux qui le souhaitaient ont présenté leur candidature devant leurs camarades puis nous avons choisi de proposer 10 candidats en respectant la parité 5 garçons et 5 filles. Ces élèves ont dû retravailler leurs textes avant le tournage par l’équipe de La Rue Tourne, ce qui a donné lieu à un désistement…qui reflète la complexité de la tâche.
Agy, toujours accompagnée d’une équipe dynamique et souriante, est ensuite venue à notre rencontre et les enfants sont passés devant la caméra, ce qui les a beaucoup impressionné. Ils ont ensuite motivé les familles pour visiter le site et voter en faveur du candidat ayant fait les meilleures propositions. Ce fut un bel élan participatif qui a provoqué une grande fierté des enfants devant le travail accompli.
Il y a quelques jours nous avons appris qu’Anaïs était élue « présidente d’honneur de l’association La rue Tourne ». Elle s’est déclarée émue et attend de nouveau l’équipe pour sa grande interview d’entrée en fonction !
Danielle Lemaire